programme du meeting et du blocage du sommet européen – 18/19 décembre à Bruxelles / Alliance D19-20

Alliance D19-20

bandeau

Meeting

 

Ce meeting aura pour but de déceler les impacts des politiques d’austérité sur les Européens-ennes et de présenter les modes de luttes contre celles-ci.

Il se déroulera le 18 décembre à 18h00 dans le bâtiment du CES, grande salle, Bd du Roi Albert II 5, 1210 Bruxelles
,
en  présence de Susan George, auteure franco-américaine, présidente du Transnational Institute et présidente d’honneur d’ATTAC.

Programme provisoire

18:00 

  • Accueil

18:30 – 19:00

  • Présentation de l’Alliance D19-20 par Luc Hollands (MIG-EMB)
  • Présentation du réseau Alter Summit par  Myriam Bourgy (CADTM Belgique)
  • Projection de 2 petits films introductifs
  • Présentation des invités

19:00 – 19:15

  • L’urgence d’unir les forces pour sauver une réelle démocratie : Susan GEORGE

19:15 – 21:00

  • Interventions européennes

Alberto MARTINEZ – représentant des mouvements espagnols contre les expulsions
Hans-Jurgen Urban – syndicaliste allemand, n°2 de IG Metal
Raquel FREIRE – animatrice des mouvements de précaires portugais
Soizic Dubot – représentante de Vie féminine
Mamadouba – Immigré victime de l’extrême droite en Grèce
Sieta van Keipema – Agricultrice hollandaise
Annie MASSE – Représentante du réseau « droit à la santé » Sud Santé

  • Conclusions de Myriam Bourgy (CADTM Belgique)

21:00 – 21:30

  • Que se passera-t-il lors des actions du 19 ?  Questions-réponses

21:30

  • Clôture

Blocage

Rendez-vous à l’un des carrefours ci-dessous !

Le blocage se fera aux points suivants et jusqu’au moment où une délégation de l’Alliance D19-20 sera reçue par Herman Van Rompuy, Karel De Gucht et Elio Di Rupo.

Il s’agit d’une action non-violente !

1. Rue d’Arenberg Straat/ Boulevard de l’Impératrice – Keizerinlaan (organisation responsable : MIG)

2. Rue royale /Avenue du Botanique (organisation responsable : ACOD-CGSP LRB-ALR)

3. Rue Béliard straat/Avenue des Arts – Kunstlaan (organisation responsable : CNE)

4. Avenue d’Auderghem straat/ rue Béliard straat (organisation responsable : FUGEA)

  • Contact: Philippe Duvivier : 0491 563 386 & Raf Verbeke (Constituante.be) 0497 230 760

5. rue Stevin straat, avenue Livingstone laan (organisation responsable : ACV-CSC BHV et CSC BW)

6. Point de ralliement à la levée du blocage: Parc du Cinquantenaire, entrée côté Schuman

 

carte

 

 

D19…20 est une alliance non partisane de citoyens, d’agriculteurs, d’associations et de syndicats qui luttent contre les politiques d’austérité , le TSCG (traité instaurant l’austérité) et le Traité transatlantique (libre échange Union Européenne-USA).

A l’appel de la plate-forme D19-20, de nombreux représentants et membres actifs de la société civile belge se sont réunis  pour construire une plateforme large et un rapport de force contre les attaques menées par l’Union Européenne et subies par toutes les couches de la population. Y ont participé plus de 80 personnes qui représentaient des agriculteurs-trices, des citoyen-ne-s, des travailleur-ses, chômeurs-euses, des artistes, représentant-e-s de syndicats, d’ong, d’asbl, de collectifs de militants et d’activistes, etc.

Tous ont répondu à l’appel car ils pensent qu’il est temps d’unir nos forces plutôt que de continuer à lutter chacun dans son secteur, sur son terrain, pour ses seules revendications. Ils se sont relayés à la tribune pour affirmer leur engagement à faire converger leurs luttes et à créer l’unité contre les politiques ultralibérales et les politiques d’austérité incarnées par le TSCG et le Traité transatlantique, et pour la démocratie, la souveraineté alimentaire et l’avenir de la planète. Tous appellent à se rassembler et faire monter la pression au niveau belge pour perturber le sommet européen du 19 et 20 décembre prochain à Bruxelles.

Concrètement, nous avons donc décidé d’organiser un meeting le 18/12 rassemblant des intervenants européens et belges émanant d’horizons divers afin de cibler les conséquences des politiques menées par l’Union européenne et d’organiser une ou plusieurs action(s) en vue d’empêcher la tenue du sommet européen du 19 et 20 décembre.

Face aux logiques néo-libérales destructrices sur le plan social, économique, démocratique, écologique et culturel, résistons et montrons que des alternatives existent !