La région Ile-de-France et la région PACA demandent l’arrêt des négociations du grand marché transatlantique

Deux régions ont désormais voté pour l’arrêt des négociations du grand marché transatlantique : la région Ile-de-France* et la région PACA**.

En Ile-de-France, par 67 voix pour (les deux groupes FDG de la région et EELV), avec l’abstention du MRC et du Parti socialiste, l’UMP et l’UDI refusant de prendre part au vote, le Conseil régional d’Ile de France a adopté la proposition du groupe PG-Alternatifs d’une demande claire d’arrêt des négociations. Elle s’est du coup déclarée hors Partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement (PTCI ou TAFTA).

En région PACA, la demande introduite par les groupes FdG a été rejoint par les votes d’EELV et par de nombreux membres du Parti socialiste dont le président de la région lui-même. Le FN a voté contre.

Il s’agit d’une grande avancée. Le projet de grand marché transatlantique que porte le TAFTA n’est pas qu’un traité de commerce ordinaire : il s’agit d’une attaque massive aux principes démocratiques les plus élémentaires. Non seulement les négociations sont conduites dans le plus grand secret mais encore elles sont porteuses de mécanismes inacceptables. Ce projet de traité vise à démanteler les dernières réglementations protectrices des populations qui existent encore. Le mécanisme de règlement des différends prévu permettrait aux entreprises qui le souhaiteraient d’attaquer des collectivités publiques de tout niveau (Etat, collectivités locales ou autres) devant des arbitres privés internationaux au motif que ces réglementations constitueraient des obstacles considérés comme « non-nécessaires » au commerce. Et, le mécanisme de convergence réglementaire interdirait dans l’avenir toute décision de représentants élus qui ne serait pas exactement conforme au traité.

Les membres du collectif StopTAFTA se réjouissent de la décision des conseils régionaux d’Ile-de-France et PACA.

Nous travaillons collectivement à ce qu’il y en ait beaucoup d’autres. Nous sommes mobilisés et unis pour que ce projet de traité ne puisse pas voir le jour car nous ne pouvons accepter que la démocratie soit laissée aux mains des entreprises transnationales et des marchés financiers.

texte du Communiqué du Collectif National StopTafta

* voir : La Region Ile-de-France demande l’arret des negociations du Grand Marche Transatlantique

** Conseil régional, une motion gagnante

La motion présentée par Luc Léandri pour le Front de Gauche concerne l’arrêt des négociations sur le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement.

 Elle a été adoptée par l’ensemble des groupes sauf le FN. Les élus d’extrême droite ont tombé le masque. Il y a loin de leur propagande à leur vote. Ils sont donc pour le libéralisme à tout crin, l’absence du contrôle démocratique et ils souhaitent mettre l’Europe sous la coupe des USA ! Décidemment les élus du FN savent repousser les limites du mensonge et du travestissement. voir la motion –> Conseil regional PACA Motion-FdG—GMT

Publicités

One Comment on “La région Ile-de-France et la région PACA demandent l’arrêt des négociations du grand marché transatlantique”