*La commune de Saint Pierre des Tripiers (48) demande l’arrêt des négociations sur le GMT / TAFTA

 

Le conseil municipal de la commune de Saint Pierre des Tripiers, sur le causse Méjean, a adopté à l’unanimité une motion contre le TAFTA, le 1er août 2014 :

Après discussion et délibération, le Conseil vote la motion suivante :

« Le conseil municipal refuse toute tentative d’affaiblir le cadre réglementaire national ou européen en matière d’environnement, de santé, de protection des salariés et des consommateurs, refuse l’éventualité du remplacement des gouvernements par le pouvoir privé des multinationales, demande l’arrêt des négociations sur le GMT du fait de l’absence de contrôle démocratique, demande l’ouverture d’un débat national impliquant la pleine participation des collectivités locales et des citoyens. »

Publicités