Tafta / ttip / Ptci – Obama veut accélérer les négociations avec l’Europe

Obama a demandé des pouvoirs accrus pour négocier les accords de libre-échange avec l’Union européenne.

 Le président Barack Obama a demandé mardi au Congrès américain de lui confier des pouvoirs accrus pour négocier les accords de libre-échange avec l’Union européenne et la région Asie-Pacifique, dont il a défendu le caractère « équitable ».

« Je demande aux deux camps (du Congrès, ndlr) de me donner des pouvoirs accrus de négociations commerciales afin de protéger les travailleurs américains, avec de nouveaux solides accords commerciaux avec l’Asie et l’Europe qui ne sont pas seulement porteurs de libertés mais aussi équitables », a-t-il déclaré dans son discours sur l’état de l’Union.

Accélérer la procédure

Concrètement, Barack Obama demande aux élus américains d’adopter une procédure accélérée dite « fast track » qui permettrait à son administration de négocier des accords commerciaux dans le détail avant de demander au Congrès de les avaliser en bloc, sans en discuter le contenu.

Selon la Maison Blanche, ce mécanisme donnerait un coup d’accélérateur aux deux grands accords de libre-échange que les Etats-Unis négocient en parallèle avec l’Union européenne (TTIP) et avec onze pays de la région Asie-Pacifique (TPP).

Un accord de libre-échange qui fait débat

« Actuellement la Chine veut écrire les règles dans la région du monde qui croît le plus vite (l’Asie-Pacifique, ndlr). Cela mettrait nos travailleurs et nos entreprises dans une position désavantageuse. Pourquoi laisserions-nous faire cela? Nous devons écrire ces règles« , a argumenté le président américain dans son adresse à la Nation.

L’accord de libre-échange avec l’Union européenne, négocié depuis juillet 2013, fait débat en Europe où il fait craindre une déréglementation généralisée.

Publicités