Traité transatlantique : CONTRE … parce que POUR … !

Non à la com’.
Oui à l’homme.
Non à l’intox.
Oui à l’info.
Non au Traité Transatlantique (T.T.I.P./T.A.F.T.A./C.E.T.A.).
Oui à un traité alternatif.
Non aux O.G.M.
Oui à l’agro-écologie.
Non aux faux prétextes.
Oui aux vraies raisons.
Non à la loi du marché.
Oui à la loi de la personne.
Non à la part de marché.
Oui à la part des choses.  
Non à ce que l’on compte.
Oui à ce qui compte.
Non au leurre et à l’argent du leurre.
Oui au sourire de la lumière.
Non, donc, dix-neuf fois non au T.T.I.P./T.A.F.T.A./C.E.T.A.!

Et
oui, dix-neuf fois oui, 
«1. Nous sommes contre un  traité qui veut l’obsession de la quantité
parce que nous sommes pour une revalorisation de la qualité.
2. Nous sommes contre un  traité qui aspire à l’accroissement de la productivité par la compression des coûts
parce que nous sommes pour le développement de politiques d’innovations et de recherches transatlantiques.
3. Nous sommes contre un  traité qui aspire au shopping social et fiscal des grandes sociétés
parce que nous sommes pour des normes environnementales, sociales et fiscales pour la Société.
4. Nous sommes contre un  traité qui aspire à la transformation du terroir régional en hamburger international
parce que nous sommes pour la culture alimentaire de chaque continent, pays et région.
5. Nous sommes contre un  traité qui aspire au mirage consumériste d’un choix à tout-va
parce que nous voulons l’avènement existentiel d’une qualité de l’emploi.
6. Nous sommes contre un  traité qui aspire à la libéralisation sauvage des capitaux
parce que nous sommes pour des banques éthiques.
7. Nous sommes contre un  traité qui aspire à l’artifice des aliments transgéniques
parce que nous sommes pour la sécurité alimentaire naturelle.
8. Nous sommes contre un  traité qui aspire à la marchandisation à marche forcée
parce que nous voulons la protection la plus large des bien communs.
9. Nous sommes contre un  traité qui veut des additifs chimiques et autres nuisances à la santé
parce que nous voulons une alimentation saine et sans additifs.
10. Nous sommes contre un  traité qui veut la baisse des prix à tout… prix parce que nous voulons la montée en puissance du bien être.
11. Nous sommes contre un  traité qui veut une dérégulation destructrice de nos acquis sociaux et démocratiques 
parce que nous voulons une harmonisation par le haut des règles sociales et fiscales, dans le respect de nos diversités culturelles.
12. Nous sommes contre un  traité qui est pour les multinationales agricoles qui détruisent les produits locaux et artisanaux
parce que nous voulons une agriculture durable, saine et de proximité.
13. Nous sommes contre un  traité qui aspire à l’exploitation des ressources naturelles
parce que nous voulons la sauvegarde des sols.
14. Nous sommes contre un  traité qui aspire à une  privatisation tous azimuts
parce que nous voulons une libéralisation graduelle du commerce international ainsi qu’à une convergence des normes et des standards sous contrôle démocratique.
15.  Nous sommes contre un  traité qui aspire au mépris des solidarités humaines
parce que nous voulons un processus de libéralisation permettant de tirer les conclusions de ce qui se passe, étape par étape.
16. Nous sommes contre un  traité qui aspire à une croissance infinie dans un monde fini
parce que nous voulons un monde plus humain et respectueux des fragiles mécanismes de la vie sur terre.
17. Nous sommes contre un  traité qui veut créer un Conseil d’experts qui prendront des décisions susceptibles d’influencer les discussions de même type qui se tiendront chez nous
parce que nous voulons un débat transparent, démocratique, et avec la participation de la société civile.
18. Nous sommes contre un  traité qui aspire à la mise en place de cours d’arbitrage composées d’avocats d’affaires qui, au dessus de nos lois et de nos constitutions, prendront des décisions sans droit de recours
parce que nous voulons un pouvoir de sanction faisant référence ultime aux conventions existantes de l’O.N.U., des droits de l’Homme, de l’O.I.T., et aux constitutions des parties prenantes.
19. Nous sommes contre un  traité qui est pour des multinationales du « tout bénef’ »
parce que nous sommes pour les PME de la création d’emplois.
 

merci à la Maison du Peuple d’Europe

Publicités