Les 28 déclassifient le mandat de négociation du TISA

La Commissaire au commerce Cecilia Malmström en avait fait une de ses priorités de court-terme, elle est parvenue à convaincre les États membres lors du Conseil des affaires économiques et financières qui s’est tenu aujourd’hui : le mandat de négociations donné à la Commission par les États membres en mars 2013 a été officiellement publié ce matin. Il est accessible ici.

L’opération ajoute une pierre supplémentaire au bel édifice de relations publiques engagée par la Direction générale du Commerce de la Commission européenne après la prise de fonction de la commissaire suédoise.

Mais elle dit surtout deux choses utiles, voire décisives.

Tout d’abord que les arguments mobilisés face aux demandes du public d’une transparence accrue des négociations commerciales, et qui consistent à remuer le spectre du secret d’État et des intérêts supérieurs, sont entièrement fallacieux. Il est légalement et politiquement possible de rendre les textes publics sans ruiner des années d’efforts de pourparlers ni mettre l’économie européenne en péril.

Ensuite que la société civile remporte des victoires ! Partielles et lentes, mais réelles, et suffisantes pour éroder petit à petit la toute puissance de la DG Commerce et des multinationales.

 

 Amélie Canonne   /  https://www.libre-echange.info

 

 

Publicités