Les sociétés européennes sont en avance sur les américaines en matière de RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) / TAFTA

La responsabilité sociale et environnementale des entreprises est un sujet important dans toutes les régions du monde, mais c’est en Europe où elle est particulièrement prise à coeur. C’est ce que constate oekom research dans une étude présentée mercredi 15 avril à Paris. Intitulée  » oekom Corporate Responsibility Review 2015  » , l’étude de l’agence de notation extra-financière indépendante analyse la performance des entreprises dans le domaine de la responsabilité sociale et environnementale et dresse une comparaison entre les entreprises européennes et américaines, dans le contexte du débat sur l’accord commercial transatlantique TTIP.

Premier enseignement de l’étude, les entreprises européennes obtiennent une notation moyenne de 40,6 sur une échelle allant de 0 à 100 (meilleur score), alors que les entreprises basées aux Etats-Unis atteignent un score moyen de seulement 25,2.  » Dans les secteurs où le volume de marchandises et services échangés entre les deux zones économiques est particulièrement élevé comme le secteur automobile, le secteur de la machinerie ou encore de l’industrie chimique, les sociétés européennes réussissent également mieux en terme de responsabilité » , précise oekom research.

 » Les détracteurs du traité TTIP craignent que celui-ci conduise à un nivellement par le bas des standards sociaux et environnementaux. Si cela devait être le cas, ce serait intéressant d’analyser quel impact cela aurait sur le management responsable dans les sociétés européennes et américaines » , ajoute l’agence.

L’étude constate ensuite que près de la moitié des entreprises (49,7%) ne manifeste que peu ou pas d’engagement dans le domaine de la responsabilité sociale. Cette proportion a toutefois diminué de 3,4 points par rapport à l’année précédente, grâce à l’amélioration de la transparence sur leur engagement environnemental et social.  » Toutefois, moins d’une entreprise sur six (16,3%) satisfait aux critères sectoriels spécifiques minimums de management durable définis par oekom research et a donc reçu le statut Prime d’oekom » , souligne Matthias Bönning, COO et directeur de la recherche chez oekom research.

Les secteurs les plus respectueux des engagements RSE sont la fabrication de produits ménagers suivis des entreprises du secteur automobile. En bas de classement, on retrouve les secteurs de la grande distribution, le secteur pétrolier et gazier ainsi que l’immobilier.

Pour oekom research, afin de pousser les entreprises à mettre en place les changements nécessaires pour le développement responsable de l’économie et de la société, le marché de l’ISR est peut être un incitateur important.  » Le volume record d’investissements responsables de presque 10.000 milliards d’euros, rien qu’en Europe, ainsi que ses 30,2% de part du marché mondial des capitaux ne peuvent laisser les entreprises indifférentes » , souligne l’étude.  » L’incitation pour les sociétés à structurer leur système de gestion durable conformément aux critères des investisseurs augmente avec chaque euro investi selon des critères responsables » , conclut Matthias Bönning.

Publicités

One Comment on “Les sociétés européennes sont en avance sur les américaines en matière de RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) / TAFTA”

  1. raimanet dit :

    A reblogué ceci sur boycott.