Un accord avec les USA pourrait faire exploser le prix des médicaments et la sécurité sociale

Un accord avec les USA pourrait faire exploser le prix des médicaments et la sécurité sociale belge

La mobilisation se renforce contre la signature prévue du traité transatlantique, entre les Etats-Unis et l’Europe. Le texte prévoit de créer un grand marché qui facilitera la circulation des biens et des services. Il devrait être harmonisé sur base de ce qui se fait aux Etats-Unis, en matière de santé, de travail ou de consommation.

« Les grandes firmes pharmaceutiques veulent allonger la durée des brevets »

Plusieurs ONG, ainsi que les syndicats et les associations de consommateurs se rassemblent pour demander la suspension des négociations. Parmi ces opposants, le Centre national de coopération au développement, qui s’inquiète des répercussions du traité pour notre santé.

Au micro de Céline Praile, Arnaud Zacharie, secrétaire général du Centre, estime que le traité risque de mettre à mal le système de santé tel qu’on le connaît chez nous. « Il inclut la question des brevets, et des droits de propriété intellectuelle. Les grandes firmes pharmaceutiques transnationales, qu’elles soient européennes ou américaines, essaient d’allonger la durée de leurs brevets sur les médicaments« , explique-t-il.

« Les médicaments coûteront plus chers et cela va peser sur notre sécurité sociale déjà fragilisée »

D’après Arnaud Zacharie, des brevets plus longs feront augmenter le prix des médicaments, mais pas seulement. « Cela prendra beaucoup plus de temps pour pouvoir commercialiser des médicaments génériques, ce qui coûtera plus cher au consommateur« , explique-t-il. « Cela va également peser sur les dépenses de sécurité sociale, à une époque où on remet déjà en question certains pans de cette sécurité sociale« , ajoute-t-il.

Publicités