Suez quitte l’Argentine : Une (demie) victoire pour la justice de l’eau en Argentine !

Mais Suez maintient ses prétentions auprès du Tribunal de la banque mondiale

L’Argentine a souffert plus d’une décennie comme cobaye mondial des expériences de la privatisation de l’eau. Mais la société transnationale Suez, après des années de troubles sociaux, conséquences de ces expériences malheureuses (manque d’investissement dans la maintenance, les réparations et l’augmentation des réseaux, hausses de tarifs, coupures d’eau pour ceux qui ne peuvent pas payer, contamination par manque de traitement approprié et contrat dénoncé), repart la queue entre les jambes.

Victoire mais pas totale

Suez quitte l’Argentine :<font color='red'> Une (demie) victoire pour la justice de l’eau en Argentine !</font>
L’Argentine a annoncé le 21 mars la résiliation du contrat de distribution d’eau potable et d’assainissement de Buenos Aires avec Aguas Argentinas du Groupe SuezEn décembre 2005, Suez annonce qu’il dissout « Aguas Provinciales de Santa Fe » et quitte la province où il oeuvrait depuis une trentaine d’années dans 13 villes. Hier, la société a annoncé qu’il abandonnait aussi Buenos Aires. Et des rumeurs évoquent des négociations actuelles avec le gouvernement pour aboutir au départ de Suez de la ville de Cordoba. Cela signifierait une SORTIE complète de Suez de tous ses contrats d’eau argentins! C’est une victoire importante pour le mouvement de la justice de l’eau en Argentine et dans le monde entier.C’est une reconnaissance tacite quela Banque mondiale le modèle promu pour une privatisation générale des services urbains de l’eau par de grandes sociétés transnationales-fut un échec colossal.

Cependant, ce n’est pas une victoire complète. Tandis que le Suez se retire de l’Argentine, ils n’abandonneront pas pour autant leurs réclamations auprès des tribunaux associés à la Banque mondiale (ICSID). Tant à Santa Fe qu’à Buenos Aires, les filiales (Aguas Provinciales de Santa Fe et Aguas Argentinas respectivement) ont retiré leurs plaintes auprès de l’ICSID, mais les actionnaires principaux qui composent ces sociétés, Suez et Aguas de Barcelone, semblent n’avoir aucune intention de les imiter. À Santa Fe les sommes demandés par Suez se montent à 180 millions US$ et à Buenos Aires à environ 1.7. milliards US$. Ces Multinationales, par les mécanismes de règlement, de traités commerciaux bilatéraux et multilatéraux, poursuivent systématiquement en justice les gouvernements quand le retour sur investissement est moins élevé que celui escompté. Suez a ainsi enregistré sa plainte auprès de l’ ICSID après que le gouvernement argentin leur a interdit d’augmenter les tarifs du prix de l’eau après la crise du pesos en 2002.

La prochaine étape pour le mouvement de justice mondial de l’eau doit être d’exiger que ces affaires soient classées sans suite. Le peuple argentin ne doit pas un centime à Suez!
23mars 06

+

L’Argentine condamnée à verser $405 mlns à Suez Environnement

jeudi 9 avril 2015 18h37
PARIS, 9 avril (Reuters) – Suez Environnement a annoncé jeudi qu’un tribunal arbitral international avait condamné l’Argentine à lui verser 405 millions de dollars (380 millions d’euros) en réparation d’un préjudice subi dans le cadre de la terminaison d’un contrat de concession d’eau et d’assainissement à Buenos Aires.

Aguas Argentinas, filiale du groupe français, s’était vue attribuer en 1993 la gestion de ce contrat, résilié en 2006 par le gouvernement argentin.

Cette sentence a été rendue le même jour par le Centre International pour le Règlement des Différends relatifs aux Investissements (CIRDI).

« Cette décision constitue une étape importante dans le processus de résolution de ce litige. Une nouvelle étape s’ouvre à présent, afin d’obtenir la mise en oeuvre de la décision du CIRDI », souligne Suez Environnement dans un communiqué.

+
Publicités

2 commentaires on “Suez quitte l’Argentine : Une (demie) victoire pour la justice de l’eau en Argentine !”

  1. geneghys dit :

    A reblogué ceci sur les AZAet a ajouté:
    Un exemple TAFTA

  2. raimanet dit :

    A reblogué ceci sur Raimanet.