TTIP / TAFTA, quels impacts sur l’économie et l’emploi ?

Les promesses des dirigeants politiques et du patronat des multinationales, selon lesquelles un accord de libre-échange entre l’Union européenne et les Etats-Unis serait bénéfique pour tous, ont fait place à des projections plus réalistes.

En particulier, la menace que constitue le TTIP pour les ménages actifs a été soulignée par une analyse d’impact officielle, commandée par la Commission européenne au début des négociations, et qui prévoyait la perte d’au moins un million d’emplois comme conséquence directe de la conclusion d’un tel accord. La Commission européenne a choisi de ne pas rendre publique ces conclusions, étant donné que la majorité des emplois, soit plus de 680 000, seront perdus dans les pays de l’Union européenne; les Etats Unis perdront quant à eux au moins 325 000 emplois, un chiffre qui pourrait être multiplié par deux en cas de conclusion d’un TTIP « ambitieux ».

Une étude récente, s’appuyant sur une autre méthodologie, a confirmé la perte possible d’environ 600 000 emplois dans l’Union européenne en conséquence du TTIP, ainsi qu’une baisse significative du revenu salarial des travailleurs. Sur la base du modèle économique privilégié par les Nations Unies pour les analyses d’impact sur le commerce, cette étude prévoit également que le TTIP entraînera des pertes nettes au niveau des exportations et du PIB européens, ainsi qu’une baisse des recettes fiscales pour tous les Etats de l’Union européenne (voir Jeronim Capaldo « European Desintegration Unemployment and Instability, octobre 2014)

Source : John Hilary, Le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (version 2015)

Advertisements

One Comment on “TTIP / TAFTA, quels impacts sur l’économie et l’emploi ?”