* StopTafta Lauragais

Castelnaudary (11) – Grand marché transatlantique

Le collectif Stop GMT Lauragais a présenté une pièce engagée pour parler des accords transatlantiques.
Le collectif Stop GMT Lauragais a présenté une pièce engagée pour parler des accords transatlantiques.

Le collectif Stop-GMT Lauragais est au meilleur de sa forme ! Après le beau succès de la pièce «Mais où est passé Robin des bois ?», les projets et actions vont bon train. C’est une belle centaine de personnes qui se sont pressées il y a peu pour assister à la représentation théâtrale au théâtre des Trois-Ponts. Militants, élus, citoyens ont pu assister à une représentation simplement jubilatoire : Fred Dubonnet, acteur seul en scène, mais se démultipliant en autant de personnages que de personnalités représentatives de la société civile, a su captiver son public, dosant avec bonheur cours d’économie politique, humour et dialogue avec le public.

Succès par le nombre de spectateurs qui ont répondu présent, mais aussi succès par la réponse politique qu’ils ont obtenue : François Demangeot, élu au conseil municipal, a précisé en fin de représentation que le maire, sensible au sujet du GMT, proposerait un vote à son conseil municipal sur la possibilité de placer la ville «hors Tafta» (TransAtlantic Free Trade Agreement, Traité de libre échange transatlantique) au même titre que d’autres villes audoises dont Limoux, la ville de notre député. Le conseiller général Stéphane Linou a aussi informé le collectif de sa volonté de présenter une motion pour obtenir que l’Aude soit aussi considérée comme département hors Tafta. Des décisions qui ne sont certes que symboliques, mais qui sont autant de signaux en direction des négociateurs pour montrer l’hostilité d’un nombre croissant de citoyens à ces projets de libre-échange sauvage. Dans les cartons du collectif, une page Facebook «stop GMT Lauragais» et des groupes d’études sur les répercussions que pourraient avoir les accords Tafta sur notre agriculture locale.

***

De riches débats autour du  » marché transatlantique »

Le collectif « Stop GMT Lauragais » a occupé les halles mardi 1er juillet en soirée.

Un film éloquent a rappelé l’historique de ce Traité qui entend imposer un grand marché transatlantique, en passe d’être signé entre l’Europe et les Etats-Unis. Les présentateurs du « stop GMT Lauragais » n’ont pas manqué de faire un rapprochement avec le Traité ALENA, conclu en 1994 entre le Mexique les USA et le Canada. Cela tombait bien puisqu’une jeune Mexicaine se trouvait dans le public et a bien décrit « les effets néfastes qu’ALENA a provoqué dans mon pays, surtout sur les petits agriculteurs réduits désormais à la pauvreté »

Selon les opposants au Grand Marché Atlantique, si le Traité voit le jour, ce sera la liberté totale du commerce, avec, comme corollaire, la disparition des normes environnementales, culturelles, sanitaires, protégeant actuellement le consommateur mais trop contraignantes pour les multinationales.  

En un  mot, les opposants à cet accord de libre échange en gestation  considèrent qu’il est une menace grave pour la démocratie, les droits sociaux et les mesures de protection de l’environnement et de la santé en Europe. Mais « Stop GMT Lauragais » a tempéré ses informations en rappelant que des centaines de communes et  des Régions ont déjà dit non au Traité. Et que la résistance s’organise non seulement en Europe mais même aux USA. Le collectif a renvoyé son auditoire au site internet « Stop TAFTA ». Au final, une soirée qui s’achève sur une note d’optimisme.

 

Le collectif « Stop GMT Lauragais » a soulevé un débat très édifiant

collectif "stop GMT Lauragais"

ci-dessous :  L’auditoire s’est montré très impliqué dans les échanges de vue

collectif "stop GMT Lauragais"

merci à http://villasavary.blogs.lindependant.com/

***

Cenne-Monestiés. Le partenariat transatlantique au cœur des débats

Les Cennois bien présents./Photo DDM
Les Cennois bien présents./Photo DDM 

 

Tafta ? Trans-Atlantic Free Track Agrement (accord commercial transatlantique, aussi appelé PTCI : partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement ou encore GMT : Grand Marché Transatlantique). Stop GMT Lauragais : un collectif créé à Castelnaudary en janvier 2014. Pierre Thiollière le présentait ce soir-là à une cinquantaine de personnes ayant répondu à l’invitation conjointe du conseil municipal, largement présent et accompagnant le maire Jean-Michel Monmège. Des responsables du collectif possédant bien leur sujet commentaient les séquences d’un court document décortiqué pour la circonstance : «Le 4e singe». Film d’horreur, presque, tant les informations sur notre devenir européen sont angoissantes ! Pour exemple, la volonté de remplacer les juridictions démocratiques nationales ou européennes par des tribunaux privés à la solde des multinationales ! Présentations peut-être un peu trop ardues. Mais, le sujet n’est-il pas lui-même extrêmement complexe ? Après un long débat très animé, nous étions bien éclairés sur ce projet négocié en catimini, sans concertation avec les peuples concernés.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s