PRAGUE / Traité transatlantique : quelles conséquences pour les normes sociales, sanitaires et environnementales ?

La République tchèque n’est pas en sommeil !

mais au fait quels sont les pays concernés en Europe par le Traité transatlantique ? : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lituanie, la Lettonie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède.

sur le site de Radio Prague ( radio.cz/fr )

Le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) vise à créer une zone de libre-échange entre l’Union européenne et les Etats-Unis, deux espaces qui réalisent ensemble un tiers du commerce mondial. Ses objectifs sont pieux – la croissance, la création d’emplois et l’amélioration des conditions de vie de tous. Dans une émission précédente (http://radio.cz/fr/rubrique/economie/le-traite-transatlantique-a-la-loupe-des-eurodeputes-tcheques), Radio Prague questionnait ces postulats de base, et notamment la promesse audacieuse de croissance économique des partisans de ce traité. Autre point alors évoqué et qui suscite légitimement des interrogations : la non-transparence du processus de négociations. A la lumière des propos de neufs eurodéputés tchèques (sur 21), il apparaissait que ce n’est pas tant la suppression des barrières tarifaires qui inquiète, elles sont déjà à un niveau relativement faible, que le probable nivellement par le bas des normes hygiéniques, environnementales et sociales en Europe et en République tchèque.

Des gagnants et des perdants… Lire la suite »

Publicités